COMPAGNIE MPTA Mathurin Bolze

COMPAGNIE MPTA

Séverine Chavrier

Regard extérieur
Somnium, Santa Madera


De sa formation en lettres et en philosophie à ses études de piano au Conservatoire de Genève et d’analyse musicale en passant par de nombreux stages pratiques sur les planches, elle a gardé un goût prononcé pour le mélange des genres.

En tant que comédienne ou musicienne, elle multiplie les compagnonnages avec Rodolphe Burger, François Verret et Jean-Louis Martinelli, tout en dirigeant sa propre compagnie, La Sérénade Interrompue, avec laquelle elle développe une approche singulière de la mise en scène, où le théâtre dialogue avec la musique, l’image et la littérature.

Séverine Chavrier construit son expression à partir de toutes sortes de matières : le corps de ses acteurs, le son de son piano préparé, les vidéos qu’elle réalise souvent elle-même. Sans oublier la parole, une parole erratique qu’elle façonne en se plongeant dans l’univers des auteurs qu’elle affectionne.

En 2010, sa pièce Epousailles et représailles, d’après Hanokh Levin, reprise au Festival Impatience au Centquatre, dissèque les vicissitudes du couple avec humour, cruauté et humanité.

En 2011, elle présente sa création Série B – Ballard J.G., inspirée de l’auteur de science-fiction britannique James Graham Ballard.

En 2012, elle crée Plage Ultime au Festival d’Avignon. Elle continue par ailleurs un concert d’improvisation en duo avec Jean-Pierre Drouet qu’ils donnent au Festival d’Avignon, à l’Opéra de Lille et avec Bartabas en juin 2013.

A l’automne 2014, Séverine Chavrier monte Les Palmiers sauvages au Théâtre de Vidy-Lausanne, où elle crée Nous sommes repus mais pas repentis en mars 2016 avec la même équipe. Les deux pièces sont présentées à l’Odéon-Théâtre de l’Europe en mai et juin 2016.

En février 2015, elle propose pour le Festival Hors-Série au Théâtre de la Bastille le spectacle Après coups / Projet Un-Femme, pièce chorégraphique recréée en novembre 2015 au Théâtre Roger Barat d’Herblay.

La compagnie est conventionnée par la DRAC Ile-de-France de 2016 à 2018. Depuis 2014, Séverine Chavrier développe une résidence de territoire à Herblay pour une durée de trois ans avec le soutien de la Ville d’Herblay, la DRAC Ile-de-France, le Conseil départemental du Val d’Oise et le Festival Théâtral du Val d’Oise.

Séverine Chavrier prendra ses fonctions de directrice du Centre Dramatique National d’Orléans au 1er janvier 2017.


Créations : «Epousailles et représailles» (2010),  «Série B» (2011), «Plage ultime» (2012), «Palmiers sauvages» (2014), Après coups, Projet Un-Femme (2015), Nous sommes repus mais pas repentis (2016).