COMPAGNIE MPTA Mathurin Bolze

COMPAGNIE MPTA

Philippe Foch

Création sonore

A nos vertiges

Musicien polyvalent, Philippe Fochest un "traverseur de territoires" : de la musique traditionnelle, improvisée, électroacoustique aux expériences théâtrales et performatives. Batteur d’origine, il est un des rares percussionnistes français à avoir une grande relation avec des tablas auxquels il s'est initié auprès de Pandit Shankar Ghosh. L’étude de la musique indienne a influencé sa démarche et donne à son jeu et à son écriture une riche palette associant jeu traditionnel et sonorités contemporaines. Son chemin est marqué par d'intenses collaborations dans le jazz et la musique libre avec, entre autres, Akosh S. Unit, Les Amants de Juliette avec Serge Adam et Benoit Delbecq, Les Voyageurs de l’espace, projet de Didier Petit avec Claudia Solal en trio, Soleil Rouge avec Didier Petit et Sylvain Kassap. Son travail autour de l’électronique s’est développé avec Eryck Abecassis, Kasper Toeplitz, Philippe Le Goff, Christian Sebille et Mathias Delplanque. Un disque sort ce printemps avec Mathias Delplanque sous le Label Parenthèses. Il rejoint l‘ensemble IRE (Franck Vigroux, Kasper Toeplitz, Helene Breschand, Christophe Ruestch). En 2015, il crée un solo Taarang (ensemble de 15 tablas et électronique) qui donne naissance à un album. Il travaille aussi autour du lithophone (ensemble de pierres sonnantes) dont le solo Laand est issu. Artiste associé à Athenor, il crée Kernel, solo pour la toute petite enfance, Jardin avec Philippe le Goff, pièce pour matériaux naturels bruts et électronique, et Jardins extérieurs jours, des performances dans les paysages, Nout, trio avec Aurelie Maisonneuve (Chant) et Kazuli Fushigami (danse), Tempus3 avec Aurelie Maisonneuve, Loin des yeux, installation vidéographique et sonore avec Erwan Keravec et Mist, concert performance pour un territoire avec Christian Sebille. Il compose régulièrement pour le théâtre (François Cervantès), la danse (Sophiatou Kossoko) et le cirque (Mathurin Bolze, Jean Mordoj).